La permaculture dans tous ses états

Amateurs et professionnels, nous entendons parler de plus en plus souvent de permaculture pour les jardins et les projets en polycultures-élevages. Il y a bien sûr un côté marketing dans cet engouement. Mais ...+++

J'ai commencé par lire "La révolution d'un seul brin d'herbe" de Masanobu Fukuhoka, un vrai bonheur. Puis j'ai maintes fois feuilleté le livre de "Jim Mollison", ne sachant d'où partir puisque ma maison avait déjà une place dans ce jardin très long et en pointe. 

S'imprégner des idées de cette philosophie et s'approprier quelques principes faisaient écho avec mon projet de construction maison-jardin, comme par exemple, être un des éléments d'un tout, favoriser la vie ...

+++

Pendant plusieurs mois, ma cervelle bouillonnait d'interrogations sur les zones de compost, de réserve de bois, des tergiversations sur l'emplacement du potager, les massifs, la haie, le gazon, les clôtures, les circulations... Difficile et prétentieux d'apprivoiser l'orientation des vents, l'exposition du soleil ! Se mettre à l'écoute du vert, des plantes nécessite de quitter sa coque de mammifère pour entrer dans la lenteur de la sève et dans la couleur synthétisée de la chlorophylle.

Ne sachant plus -comment, quoi, où, quand- faire, il a fallu s'arrêter de cogiter et apprendre à laisser le jardin et la maison me regarder, me poser, me vider de ce désir d'interventions prématurée pour me caler dans une profonde observation/respiration libérée d'idées maintes fois brassées.

+++